1, 2, 3, Je jardine écologiquement !

jardin 2018Pourquoi s’y mettre ?

De l’eau, du soleil, une bonne terre … voilà qui devrait suffire à faire de beaux jardins. Cependant, des arrosages prodigues à l’eau de distribution, un choix de plantes inadaptées au sol ou au climat et la chasse aux indésirables animaux et végétaux favorisent le recours à des produits et techniques lourds de conséquences pour l’environnement et la santé.

Ainsi, sensés garantir des productions généreuses de fruits et légumes vigoureux, sans insectes ni maladies, des fleurs magnifiques dans des jardins débarrassés de « mauvaises herbes », des pelouses bien vertes sans mousse ni pissenlits, les produits phytosanitaires issus de l’industrie pétrochimique ne sont inoffensifs ni pour l’environnement ni pour l’homme. D’une part, les dommages environnementaux sont nombreux : pollution des sols et des eaux, dégâts collatéraux sur les oiseaux et les abeilles, déséquilibre et destruction des milieux écologiques, etc.

D’autre part, nocifs à court terme au moment de l’usage, par contact ou respiration, les pesticides le sont également à long terme par accumulation dans l’organisme. Consommation de fruits et légumes traités avec des engrais et / ou des pesticides, jeux d’enfants et siestes au jardin deviennent des activités à haut risque. Des résidus toxiques s’accumulent ainsi au fil du temps dans l’organisme. Des mutations génétiques, une baisse de la fertilité, des maladies du métabolisme, des cancers, etc. sont ainsi imputables à des contacts directs ou indirects avec les produits phytosanitaires.

Comment faire ?

La diversité au jardin est la clé de la réussite. Accueillir et respecter la biodiversité en favorisant la faune et la flore indigènes, des espèces rares ou oubliées, permettra l’apparition d’auxiliaires précieux (oiseaux, hérissons, coccinelles, abeilles solitaires, coléoptères, etc.). Parallèlement, le jardinier récupérera l’eau de pluie, la gèrera avec parcimonie et se tournera vers le paillis et le compost pour enrichir le sol, cultivant ainsi sa terre sans engrais ni pesticides synthétiques.

Étape 1

Je connais mon sol, je le nourris naturellement et je l’arrose modérément.

J’analyse la nature du sol : sablonneux, argileux, calcaire, il présentera des pH différents et accueillera des plantes différentes. J’améliore sa richesse en azote, phosphore, potassium et oligo-éléments par des amendements naturels : farine de corne et de sang, sang séché, phosphate de roche, poudre d’os, cendre de bois, farines d’algues et de poisson, etc. Je travaille le sol en douceur, en l’aérant sans le retourner en profondeur pour ne pas perturber l’ordre des différentes couches et la vie des micro-organismes.

Je composte deux types de déchets organiques, en tas ou dans une compostière, pour obtenir un amendement qui enrichira le jardin : déchets du ménage (épluchures, marc de café, sachets de thé, coquilles d’œufs, etc.) et déchets du jardin (herbe coupée, feuilles mortes, tailles de haies (broyées), déchets du potager, cendres de bois et de barbecue (riches en éléments minéraux), paille, sciure...)

Je récupère l’eau de pluie en détournant les gouttières vers une citerne ou des barils et je l’économise: si un binage vaut 2 arrosages, un paillage en vaut 10, et un arrosage le matin à la fraîche et le soir en augmente l’efficacité.

Étape 2

Je choisis des plantes adaptées au sol et aux conditions climatiques.

La nature du sol, le climat, l’exposition du terrain déterminent le choix des plantes à installer au jardin. « La bonne plante au bon endroit » évite l’usage intempestif d’engrais, favorise des plantes saines et résistantes sans recours excessif à des traitements coûteux à recommencer sans fin.

Jardin au naturel, fleuri.

Je sélectionne des graines et des plantes d’origine biologique, auto-produites ou issues d’échanges avec d’autres jardiniers et favorise le retour d’anciennes variétés oubliées. Les plantes non résistantes, très sensibles sont à proscrire, à moins de tolérer leurs inconvénients : un peu de tavelure, de rouille, d’oïdium, ou quelques attaques d’insectes ne seront jamais dramatiques dans un jardin équilibré. J’associe les « plantes amies » qui puisent des ressources différentes dans le sol ou se protègent mutuellement en repoussant les prédateurs.

Je choisis un gazon approprié au sol, à l’exposition et à l’utilisation : une pelouse variée, fleurie permettra un entretien régulier sans pesticides. Un gazon « long », entre 8 et 10 cm, offre plus de résistance à la sécheresse.

Je tolère les adventices, ces herbes décrétées mauvaises parce qu’elles poussent là où on ne le désire pas. Importantes pour la biodiversité (butineurs, oiseaux, etc.), elles ont souvent un intérêt pharmaceutique, culinaire, esthétique. Pour en limiter la prolifération, je sème du trèfle nain dans la pelouse ou des plantes couvre-sol et j’entretiens régulièrement : les adventices sont coupées avant dissémination des graines ou arrachées à la main.

Je paille le pied des arbres et des plantes, dans les parterres, le potager : mulch provenant de la tonte des pelouses, bois raméal fragmenté issu des tailles de haies, paillettes de lin, de chanvre, cosses de cacao, etc. Le paillage permet d’espacer les arrosages, ralentit la pousse des « mauvaises herbes » et garde les légumes plus propres au potager.

Étape 3

Dans un jardin diversifié naturellement et entretenu, il n’y a quasi pas besoin d’intervenir avec des produits. Les oiseaux, insectes et « mauvaises herbes » participent à l’équilibre du jardin.

J’accueille la faune auxiliaire au jardin (tas de bois, vieilles pierres, vieilles souches, zone de terre nue ou sableuse, nichoirs à insectes et à oiseaux) et je vérifie mes plantations tous les jours pour intervenir rapidement avec des prédateurs et moyens naturels. J’évite les produits phytosanitaires de synthèse et j’opte pour des produits de gammes écologiques ou des alternatives comme le savon noir. Je fabrique mes traitements à base de plantes contre les insectes ravageurs et les maladies: ortie, pissenlit, consoude, fougère, tanaisie, menthe, prêle, ail, etc. Je limite les applications à la nécessité, uniquement sur les organismes à traiter ; je traite le soir, pour épargner les insectes butineurs, et par temps calme, en évitant les surfaces de ruissellement, mares, citernes, cours d’eau.

Avec l’aimable autorisation d’écoconso

www.ecoconso.be.

 

tetire recetteTomates à la provençale au four

IMG 1037 copieCette recette de tomates à la provençale au four est très facile et ne demande que peu de temps…

Il vous faudra plus ou moins dix minutes de préparation et la cuisson environ trente minutes. Pour être sûr de réussir cette recette pour quatre personnes, il vous faut : six tomates mûres, de l’huile d’olive, de l’ail, du persil, du sel, du poivre, de la marjolaine ou origan et de la chapelure. Prenez les tomates et coupez-les en tranches d'environ 1 cm. Ensuite, salez chaque tranche de tomate, puis placez les tomates dans un plat légèrement huilé. Mettez sur chaque tranche de tomates de l’ail, du persil, du sel, du poivre et une pincée d’origan. Une fois l’assaisonnement terminé, vous pouvez déposer la chapelure et ajouter un filet d'huile sur les tomates. Faites cuire pendant 30 minutes à 210°C (ou thermostat 7). Servir très chaud !

Vie privée & Mentions légales

Les présentes conditions générales ont pour objet de définir les modalités et conditions d’utilisation, par tous visiteurs, du site http://infostomates.com, ci-après « le site », appartenant à Jean-Michel Rouffiange.

Toute connexion à ce site est subordonnée au respect des présentes conditions générales de vente et de services de Infos Tomates et entraîne l’adhésion pleine et entière aux présentes conditions.

Jean-Michel Rouffiange

Modifications du site

Infos Tomates peut, à tout moment et sans avertissement préalable, apporter des modifications aux informations et aux services présentés sur le site.

Protection de la vie privée

Infos Tomates applique les principes de la loi vie privée du 8 décembre 1992.
Lorsqu’un document est complété par vos soins lors d'un contrat, Infos Tomates reprend vos coordonnées dans un fichier afin de pouvoir répondre à votre demande. Ces données sont collectées à titre confidentiel et traitées au niveau interne. Vous pouvez demander communication de vos données et y apporter des corrections en envoyant un e-mail.

  • les raisons du traitement : gestion de la clientèle
  • les personnes, autorités ou sociétés à qui les données peuvent être communiquées : Sans objet
  • la durée de conservation des données & les critères utilisés pour déterminer cette durée : Le temps limite de la relation contractuelle éventuelle
  • droit d’accès et de rectification des données : Jean-Michel Rouffiange
  • droit d'effacement des données (sauf si le traitement reste nécessaire à l'exécution d'un contrat ou au respect d'une obligation légale)

Informations

Les informations fournies sur le site le sont à titre indicatif. Infos Tomates met en œuvre tous les moyens pour mettre à jour, modifier et corriger les informations disponibles sur le site le plus rapidement possible.

Infos Tomates ne saurait en aucun cas être tenu pour responsable de l’utilisation de l’information et/ou des documents téléchargeables fournis sur son site. Infos Tomates décline toute responsabilité pour la perte de revenus, perte de chance, perte d’exploitation, perte de profit ou pour les dommages directs ou indirects de quelque nature qu’ils soient, causés par, ou en relation avec l’utilisation de ces informations et/ou ces documents.

Liens

Infos Tomates ne peut pas être tenu pour responsable du contenu des sites extérieurs vers lesquels elle vous propose des liens.

Disponibilité

Les services de Infos Tomates sont accessibles en permanence, sous réserve des éventuelles pannes et interventions de maintenance nécessaires au bon fonctionnement du service et des outils. Cependant, Infos Tomates se réserve le droit de suspendre à tout moment cet accès, pour quelque cause que ce soit. Infos Tomates ne pourrait être tenue responsable des dommages ou préjudices qui pourraient découler de l’interruption de ses services pour quelque cause que ce soit.

Droits d’auteur

L’intégralité du contenu du site http://infostomates.com , ainsi que sa conception, sont la propriété exclusive de Jean-Michel Rouffiange, exceptés les images ou textes identifiés comme tels, ou le template du cms www.joomlashack.com.

Toute autre utilisation du contenu du site doit faire l’objet d’une autorisation écrite expresse de Infos Tomates.

Loi applicable et compétence territoriale

Les présentes conditions sont régies par le droit belge. Seuls le tribunal de l’arrondissement de Namur, en langue française, est compétent pour connaître d’éventuels litiges qui pourraient en découler.

Reproduction de la mention suivante : Copyright infostomates.be - Tous droits réservés

Les reproductions doivent être complètes et non dissociées des éléments connexes afin de garantir le contexte.
Les informations ne peuvent être modifiées ou altérées de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable et écrit de Infos Tomates.

Toute utilisation abusive et/ou non autorisée sera poursuivie.

Liens hypertextes et cookies

Le siteInfos Tomates contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de Infos Tomates. Cependant, Infos Tomates n’a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et n’assumera en conséquence aucune responsabilité de ce fait.
La navigation sur le site http://infostomates.com est susceptible de provoquer l’installation de cookies sur l’ordinateur de l’utilisateur.

Qu’est-ce qu’un cookie ?

Un cookie est un fichier de petite taille, qui ne permet pas l’identification de l’utilisateur, mais qui enregistre des informations relatives à la navigation d’un ordinateur sur un site. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site (préférence linguistique, par exemple), et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation.

Quels sont les cookies utilisés sur ce site ?

Cookie DurationDescription
Google Analytics
_gid, _utma, _ga, _utmz
  1 à 2 ans Ces cookies proviennent de http://infostomates.com et sont partagés avec Google Analytics
Authentification - Cookie joomla   une session Ces cookies proviennent de http://infostomates.com et sont partagés avec joomla uniquement pour les gestionnaires du site et les membres.

Comment désactiver les cookies ?

Refuser l’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services. L’utilisateur peut toutefois configurer son ordinateur pour désactiver l’installation des cookies. L’opération doit être répétée sur chaque ordinateur et chaque navigateur utilisé.

Si vous souhaitez bloquer les cookies, vous pouvez le faire pour le navigateur que vous utilisez.

Lorsque vous désactivez des cookies, tenez toutefois compte du fait que certains éléments graphiques ne s'afficheront peut-être pas correctement ou que vous ne pourrez pas utiliser certaines applications.

Droit d'accès et de rectification

Moyennant une demande écrite datée et signée adressée à Infos Tomates, toute personne qui justifie de son identité peut obtenir gratuitement la communication écrite des données à caractère personnel la concernant ainsi que, le cas échéant, la rectification de celles qui seraient inexactes, incomplètes ou non pertinentes.

Nouvelles réglementations européennes

Vous pouvez trouver plus d’informations sur le site de la Commission vie privée : www.privacycommission.be

"Infos Tomates" applique les principes de la loi vie privée du 8 décembre 1992.
Ce site utilise des cookies pour optimiser les performances et analyser le trafic. Lors de l’analyse de ce site, certaines informations seront partagées avec Google.
L'utilisation de nos formulaires implique la collecte de données strictement nécessaires à votre demande.
En poursuivant votre navigations sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique.