saintdeglace2

saintdeglaceLes saints de glace sont une période climatologique située, selon les observations populaires européennes du Haut Moyen Âge, autour des dates des fêtes de saint Mamertsaint Pancrace et saint Servais, traditionnellement célébrées les 11, 12 et 13 mai de chaque année.

Ces saints étaient invoqués par les agriculteurs et jardiniers pour anticiper l'effet d'une baisse de la température sur les cultures, qui pouvait être observée en cette période et qui provoquait le gel (phénomène de la lune rousse). Une fois cette période passée, le gel ne devait plus être craint.

Statistiquement, le gel survient très rarement lors des saints de glace, les températures minimales lors de cette période sont contrastées d'une année sur l'autre. Par ailleurs, des gelées en plaine ne sont pas impossibles après les saints de glace. Bien que pas toujours vérifiée, la tradition millénaire a pris le pas et certains jardiniers actuels attendent généralement la mi-mai pour planter en extérieur les plantes gélives (tomates, courgettes, etc.).

Cependant, ces dernières remarques doivent être nuancées, car il faut tenir compte de l'évolution du climat en Europe, qui a peut-être influencé les observations et coutumes populaires. Des périodes de froid intense durant le vie siècle ont été identifiées en Europe et constatées aussi dans le reste du monde, sans qu'il soit possible de relier ce phénomène à l'apparition des dictons autour des saints de glace.

Plutôt qu'une période de refroidissement, les saints de glace soulignent la dernière période de l'année où le refroidissement nocturne (souvent par nuit de rayonnement avec un ciel clair) est suffisant pour générer des gelées en plaine (ce qui est plus tardif en altitude).

Les saints de glace doivent se comprendre comme la dernière période où des gelées peuvent se produire si la situation est favorable, et non comme la période de l'année favorable aux situations donnant les dernières gelées. La date des gelées les plus tardives, si elles arrivent, ne dépasse généralement pas cette période en plaine.

St de glaceLe passage en 1582 du calendrier julien au calendrier grégorien a provoqué un décalage de quelques jours. Or, la légende des saints de glace remontant probablement au début du deuxième millénaire, voire à la fin du premier, les 11, 12 et  du calendrier julien correspondent aujourd'hui approximativement aux 16, 17 et  de notre calendrier grégorien.

Le mois de mai correspond, dans les latitudes moyennes de l'hémisphère nord et notamment en Europe de l'Ouest (où les turbulences sont importantes en raison du courant de l'Atlantique Nord et des déplacements plus ou moins erratiques de l'anticyclone des Açores), à la fin de la rapide circulation de systèmes météorologiques d'hiver. Le passage de fronts froids, amenant de l'air du nord, se produit donc encore de temps à autre. Quand le ciel se dégage ensuite sous un anticyclone, la perte de chaleur est encore importante, surtout la nuit. Il est donc normal d'avoir des périodes froides à cette époque même si la tendance des températures est à la hausse.

Ce phénomène est à rapprocher de celui de la lune rousse.

Les archives de Météo-France entre 2006 et 2020 montrent que le gel aux saints de glace ne s'est produit que rarement.

Le sujet des saints de glace a tout de même quelque utilité pour les jardiniers et agriculteurs : cette deuxième quinzaine de mai où se situent les dernières nuits froides de la fin d'hiver reste un repère pour se rappeler quand la période climatologique de gel se termine.

Aujourd’hui, les Saints de glace n’ont pas une importance très prononcée pour la plupart des personnes, excepté pour les jardiniers, agriculteurs et viticulteurs pour qui une période de gelée peut être gênante.

Il est donc conseillé aux jardiniers d’attendre que les Saints de glace soient passés pour commencer la culture de leurs légumes et de leurs plantes, d’autant plus lorsqu’il s’agit de plantes fragiles et frileuses.Il est également conseillé de ne mettre certaines fleurs en pots qu’après les Saints de glace.

Si toutefois les plantations sont déjà en place, il est toujours préférable de les couvrir sous un voile d’hivernage ou sous un tunnel pour limiter l’impact du froid.

(extraits de Wikipédia)

St de glace bandeau

 

Contacts

Jean-Michel Rouffiange
Tomatophile

Contactez-moi

Sites à consulter

"Infos Tomates" applique les principes de la loi vie privée du 8 décembre 1992.
Ce site utilise des cookies pour optimiser les performances et analyser le trafic. Lors de l’analyse de ce site, certaines informations seront partagées avec Google.
L'utilisation de nos formulaires implique la collecte de données strictement nécessaires à votre demande.
En poursuivant votre navigations sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique.